woman's head and hands outside train under cloudy sky during daytime

Un coup de foudre. Un feeling incroyable dès les premiers instants. Des papillons dans le ventre et l’impression que c’est lui, l’homme de votre vie. Pourtant, il y a un hic : il n’est pas libre. En couple, trop pris par son travail ou simplement pas prêt à s’engager, il vous fait comprendre que ce n’est pas le bon moment. Alors, que faire ? Faut-il attendre qu’il soit enfin disponible en espérant que votre histoire d’amour voie le jour un jour ? Ou vaut-il mieux tourner la page et passer à autre chose ? Éléments de réponse.

Une situation semée d’embûches

Tomber amoureuse d’un homme indisponible, que ce soit parce qu’il est en couple, très pris par son travail ou tout simplement pas prêt à s’engager dans une relation sérieuse, est une situation délicate. D’un côté, les sentiments sont là, puissants, vous laissant penser que cet homme est fait pour vous. De l’autre, la réalité semble vous rappeler à l’ordre : en l’état, cette histoire n’a pas d’avenir.

Pourtant, une partie de vous aimerait croire que les choses peuvent changer. Que ses priorités peuvent évoluer, qu’il va finir par se rendre compte que vous êtes faite l’une pour l’autre. Alors, vous êtes tentée de l’attendre, envers et contre tout. Quitte à souffrir, à ronger votre frein, à mettre entre parenthèses vos propres besoins.

Mais est-ce vraiment une bonne idée ? Faut-il rester dans l’expectative pendant des semaines, des mois, voire des années, dans l’espoir qu’il change d’avis et décide enfin de tenter l’aventure avec vous ? Rien n’est moins sûr… Avant de vous embarquer dans une telle aventure, mieux vaut y réfléchir à deux fois.

Peser le pour et le contre

Avant toute chose, prenez le temps d’analyser objectivement la situation et de peser le pour et le contre. Demandez-vous si cette attente a vraiment des chances d’aboutir ou si au contraire, vous ne courrez pas à la catastrophe.

Voici quelques questions à vous poser pour y voir plus clair :

  1. Ses sentiments sont-ils aussi forts que les vôtres ? Si vous brûlez d’amour pour lui mais que, de son côté, il ne ressent qu’une attirance passagère, cela ne présage rien de bon. Idem s’il dit vous apprécier mais ne semble pas prêt à faire le moindre sacrifice pour vous.
  2. Qu’est-ce qui le retient exactement ? S’il estime simplement ne pas avoir assez de temps à consacrer à une relation sérieuse, les choses peuvent évoluer. En revanche, s’il a des problèmes personnels à régler avant de songer à s’engager ou s’il est encore épris de son ex, la partie risque d’être compliquée…
  3. Ses priorités sont-elles susceptibles d’évoluer ? On peut espérer qu’un homme débordé professionnellement trouve un meilleur équilibre vie pro/vie perso. En revanche, un père de famille risque de rester focalisé sur ses enfants. Quant à celui qui sort d’une rupture, impossible de prédire quand il sera prêt à aimer à nouveau…
  4. Combien de temps êtes-vous prête à attendre ? Quelques semaines, quelques mois… Rien ne sert de rester des années dans l’expectative pour finalement réaliser que vos attentes étaient irréalistes.

En fonction des réponses à ces questions -et d’autres que vous pourrez vous poser-, vous commencerez à savoir si oui ou non, cela vaut le coup de patienter. Bien sûr, rien n’est jamais complètement blanc ou noir dans ces situations… À vous de voir jusqu’où vous êtes prête à aller.

VOIR  Photographe Tinder : le guide complet

Mais soyez honnête avec vous-même. Et gardez toujours à l’esprit que vous méritez d’être aimée pleinement, librement, sans vous cacher ou attendre désespérément un hypothétique retour de flamme.

Ne pas perdre sa dignité ni son estime de soi

L’une des choses à éviter absolument lorsqu’on décide malgré tout d’attendre un homme indisponible, c’est de perdre sa dignité ou de s’oublier. Hors de question de ramper à ses pieds pour un peu d’attention, de lui envoyer 50 messages par jour pour lui rappeler que vous existez, de tout sacrifier dans l’espoir qu’il daigne enfin vous accorder un vrai rendez-vous galant.

Non, si jamais vous faites le choix -risqué, certes, mais assumé- de patienter en coulisses le temps qu’il se libère, gardez la tête haute. Respectez-vous, gardez votre amour-propre intact et faites-vous désirer. Ne soyez pas dans ses petits papiers à lui courir après mais restez mystérieuse, assurez vos arrières en continuant à voir (modérément) vos amis, en pratiquant des activités qui vous plaisent, bref en menant votre petite vie sans tout axer autour de lui.

Cela permettra d’une part de ne pas devenir folle à force d’attendre désespérément un signe de sa part. Et d’autre part, de ne pas donner l’impression d’être à sa botte, à se languir désespérément de lui. Rien de moins attirant… Alors préservez votre amour-propre, gardez la tête haute : vous valez mieux que d’être reléguée au second plan en attendant des miettes d’attention. Et si malgré tout l’histoire venait à ne jamais voir le jour, au moins vous ne sortirez pas de cette expérience trop meurtrie dans votre estime personnelle.

Se fixer une limite de temps raisonnable

Autre élément important si vous décidez malgré tout de patience : se fixer une limite de temps maximum au-delà de laquelle vous tournerez définitivement la page, quoi qu’il arrive. Car ne vous leurrez pas : ces situations dans lesquelles on attend désespérément que l’autre daigne enfin nous accorder une chance ont quelque chose d’humiliant, de frustrant, qui use le mental et l’estime de soi.

Elles procurent certes parfois de grands moments d’espoir et de bonheur intense lorsque l’objet de votre affection daigne vous gratifier d’un peu d’attention. Mais les temps de vaches maigres, faits de silence radio et de solitude, sont tout aussi nombreux, sinon plus. Or, on ne peut pas vivre éternellement dans l’attente et l’incertitude sans finir par y laisser des plumes.

C’est pourquoi, avant de vous embarquer dans pareille aventure, fixez-vous un cap, une limite. Par exemple, dans 6 mois grand maximum, si je ne suis toujours pas en couple avec lui ou si la relation n’a pas sensiblement évolué, j’arrête les frais. Cela permettra de garder un semblant de maîtrise sur la situation et d’éviter de rester des années le cœur en suspens. Bien sûr, on peut toujours changer d’avis et décider de prolonger le délai que l’on s’était initialement fixé. L’important, c’est de se ménager une porte de sortie avant de sombrer.

Ne pas renoncer au grand amour

Cela étant posé, sachez qu’attendre n’est pas forcément synonyme de renoncement à une belle histoire. Bien sûr, l’idéal est de partager sa vie avec un homme libre, disponible, qui n’a d’yeux que pour nous. Mais parfois, le hasard (ou le destin ?) en décide autrement en mettant quelqu’un d’indisponible mais incroyable sur notre route…

VOIR  Comment draguer une fille dans la rue

Alors oui, dans certains cas, ça peut valoir le coup de patienter un peu. Par peur de souffrir, de perdre son temps ou par fierté, on a vite fait de tirer un trait sur ces histoires a priori sans issue. Pourtant, certaines femmes témoignent avoir connu le grand amour après avoir persisté à attendre celui qu’elles aimaient en secret. Cette patience a fini par payer, les choses se sont décantées et leur conte de fées a pu commencer.

Bien sûr, ces happy ends restent minoritaires et ne doivent pas vous faire oublier les risques encourus à attendre trop longtemps. Mais sait-on jamais… Si vous sentez au plus profond de vous que cet homme et vous êtes fait l’un pour l’autre, ne renoncez pas trop vite à lui laisser sa chance. Votre histoire est peut-être de celles qui valent le coup qu’on se batte pour elles. À condition bien sûr de garder raison, de continuer à prendre soin de vous, de ne pas vous laisser dépérir dans l’attente : vous méritez mieux que ça.

Trouver un juste équilibre émotionnel

Lorsqu’on aime en secret un homme indisponible, on est souvent partagée entre espoir et désespoir. La moindre attention de sa part vous met sur un petit nuage. A l’inverse, le silence radio vous fait tout remettre en question. Pour rester (relativement) saine d’esprit, il est donc primordial de garder un juste équilibre émotionnel.

Bien sûr, ne pas succomber à quelques montagnes russes sentimentales relève de la gageure dans ces situations toujours teintées d’incertitude. Difficile en effet de contrôler ses émotions. Mais on peut quand même essayer de tempérer, de prendre du recul parfois, de ne pas non plus se laisser emporter par chaque petite fluctuation.

Pour y parvenir, entourez-vous et accordez-vous des petits plaisirs qui vous feront du bien. Lisez, sortez entre ami(e)s, offrez-vous une parenthèse beauté ou une séance de sport… Bref, évitez de tourner en rond en ressassant sans cesse vos états d’âme. Certes, cette histoire occupe une place prépondérante dans votre tête et dans votre cœur. Mais elle ne doit pas non plus accaparer toute votre énergie ni vous empêcher de prendre soin de vous. Au risque sinon de vous épuiser moralement à attende. Alors oui, espérez, rêvez mais gardez aussi les pieds sur terre !

Garder une saine distance

Autre conseil pour vivre au mieux cette période d’attente sentimentale : garder une saine distance avec l’objet de votre affection, ne pas être sans cesse collée à lui. Certes, difficile cuando les sentiments sont là de ne pas vouloir le voir ou lui parler le plus souvent possible…

Pourtant, dans ces histoires où la réciprocité n’est pas encore de mise, mieux vaut y aller mollo côté communication pour ne pas risquer de l’étouffer ou de passer pour trop envahissante. Contentez-vous de quelques échanges sporadiques, plesantez de temps en temps mais sans assommer l’autre de messages. Et fixez-vous des limites : pas plus d’un appel ou rendez-vous par semaine par exemple.

Cette relative distanciation présente plusieurs avantages :

  • Vous ne donnez pas l’impression de lui courir après désespérément
  • Vous continuez votre petite vie sans tout axer autour de lui
  • Vous gardez votre attractivité en conservant une part de mystère
  • Vous limiterez l’impact émotionnel des hauts et des bas liés à ses réactions
VOIR  Les sujets essentiels à aborder lors d'un premier rendez-vous

Bien sûr, vous ne pouvez pas non plus l’ignorer complètement pendant 3 mois sous prétexte qu’il faut garder ses distances. Il s’agit plutôt de trouver lejuste équilibre entre trop en faire et pas assez. Ni trop distante, ni trop présente : l’art de se faire désirer 😉

Saisir aussi les opportunités ailleurs

On a beau être éperdument amoureuse, on n’en reste pas moins humaine, avec des besoins et des attentes. Or, quand l’homme qu’on aime en secret n’est pas en mesure d’y répondre, la tentation peut être grande d’aller voir ailleurs…

Alors oui, si vous avez décidé de l’attendre, mieux vaut éviter de papillonner à tout va pour ne pas risquer de tout gâcher. Mais dans le même temps, pas question non plus de vous priver complètement de tout plaisir ou attention masculine le temps que votre prince se décide enfin… Vous n’êtes pas nonne !

C’est pourquoi, même si votre cœur est déjà pris, restez ouverte aux opportunités. Vous faites une rencontre sympa à une soirée ? Pourquoi ne pas laisser votre numéro au bel inconnu qui vous drague, quitte à ce que cela n’aille pas plus loin ? Ça vous fera du bien de vous sentir désirée, cela renforcera votre confiance en vous.

Votre crush vous pose encore un lapin ? Sortez avec des amis et laissez-vous aller à flirter si l’envie vous en dit. Rien de tel pour ragaillardir le moral et l’ego ! Bien sûr, gare à ne pas franchir la ligne rouge si vous voulez préserver vos chances avec l’élu de votre cœur… Mais permittez-vous quelques innocentes incartades, ça ne peut pas faire de mal!

Gérer la frustration et la déception

Malgré toutes ces bonnes résolutions et ces stratégies pour prendre de la hauteur, l’attente a parfois quand même quelque chose de frustrant… On aimerait tant que les choses aillent plus vite, qu’il ouvre enfin les yeux sur ce que vous pourriez partager ensemble, qu’il réalise à quel point votre histoire pourrait être belle.

Forcément, quand jour après jour vous continuez à l’aimer en secret sans que rien ne bouge, c’est dur. D’autant plus quand il alterne périodes d’intense rapprochement et phases de silence radio total. De quoi rendre chèvre n’importe qui !

Alors oui, vous vous sentirez sûrement régulièrement dépitée, découragée, désespérée même parfois face à ce qui ressemble à une impasse… C’est normal après tout : la situation n’est pas facile à vivre. Mais pour autant, évitez de trop ruminer ou de ressasser sans cesse vos états d’âme. Ce serait la porte ouverte à la déprime, au manque de confiance en soi voire à la détestation pure et dure de l’objet de vos tourments amoureux.

Pour surmonter au mieux cette frustration, entourez-vous, accordez-vous des petites douceurs, pratiquez la relaxation ou la méditation, bref faites ce qu’il faut pour garder la tête hors de l’eau. Et rappelez-vous que quoi qu’il arrive, vous valez mieux qu’une passion dévorante non partagée. Alors oui, espérez, attendez s’il le faut mais n’oubliez pas de continuer à avancer pour et par vous-même.

Rédigé par

Chris

Je m'appelle Christophe AKA Chris et la séduction est une véritable passion pour moi ! J'ai créé ce blog dans le but de partager mes connaissances et mon expérience sur ce sujet qui me tient à coeur. Ancien timide qui avait du mal à aborder les femmes, j'ai décidé un jour de prendre le taureau par les cornes et de m'intéresser sérieusement à l'art de la séduction. J'ai lu de nombreux ouvrages sur le sujet, suivi des formations, observé les "séducteurs naturels" et multiplié les expériences. Aujourd'hui, je souhaite transmettre tout ce que j'ai appris au fil des années. Mon parcours atypique et mes conseils pratiques peuvent aider ceux qui manquent de confiance en eux dans ce domaine.